Anne-Sophie Pic, histoire d'un héritage

1ère femme depuis cinquante ans à avoir décroché, en 2007, sa troisième étoile, l’héritière de la Maison Pic est une virtuose.

Cuisine sur mesure en bois et fenix Perene
Une véritable consécration, qu’elle doit à son talent, une solide volonté et une belle ambition.

L’établissement familial, installé à Valence depuis 1936, avait perdu la triple distinction en 1995, trois ans après le décès de Jacques Pic, son père, foudroyé par une crise cardiaque, en pleine cuisine, à 59 ans. Depuis, Anne-Sophie s’est battue pour arriver aux sommets. Aujourd’hui, le défi est relevé, haut la main. La Maison Pic ne désemplit pas.

Créative, passionnée, Anne-Sophie souhaitait s’équiper d’une cuisine laboratoire pour développer ses nouvelles recettes dans les meilleures conditions. Un endroit unique pour laisser parler ses émotions, avec délicatesse et précision. Christophe Michalak, un de ses meilleurs amis, lui a parlé de Perene… et l’histoire a débuté.